Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

L’essai du pantalon Esquad Cargo

Esquad Cargo : le kevlar confort.

J’te raconte pas l’angoisse lorsque Michel me tend le pantalon Esquad Cargo. Dix ans de cyclisme m’ont transformé les jambes en deux gros jambonneaux difformes rendant tout choix de pantalon épique. Je passe les mollets (oui, j’me suis direct foutu à poil chez Ixtem, trop pressé de savoir), je passe les cuissots et hop, ça tombe pile poil à la taille. Tudieu. Enfin un pantalon qui me va. Et en plus il m’amincit (y a du boulot). Chapeau la coupe « cargo » plus confortable qu’un jean « classique » sans tomber dans le baggy de rappeur.

Confort Roulade_Esquad Cargo

D’ailleurs, y a pas que la coupe qui soit à tomber sur ce fute. Il a juste un look d’enfer, sortant du classico jean de moto plus ou moins bleu auquel nous nous sommes habitués. Bienvenue dans le style « casual chic » comme dirait un vendeur de chez Jules. Les Frenchy de chez Esquad, y a pas à dire, c’est des sacrés avant-gardistes. Ils nous avaient révolutionné le pantalon moto avec l’Armalith qui nous permettait de rouler en jean mais protégés. Et là, ils vont plus loin en développant différentes sortes de frocs au look « civil ». A quand la prochaine étape ? Une jupe en kevlar pour les filles (et les Écossais) ?

Alors c’est top d’avoir un pantalon qui te donne pas l’air d’un Robocop au boulot mais est-ce qu’il est vraiment portable une fois descendu de ta bécane ? Et ben oui ! Sacrément même. Si je ne devais retenir qu’une chose de ce futal, ce serait son confort. Konfort avec un grand K comme Kevlar diraient mes élèves. Car c’est là qu’est la prouesse : leur nouvelle matière Kevcor (mélange de kevlar et de coton) se fait parfaitement oublier au quotidien. Ajoute à cela ses genouillères rappelant fortement les coques D3O de Furygan utlra-souples et c’est le luxe.

coques Esquad Cargo

Je suis dithyrambique hein ? En même temps, je pensais le pousser dans ses limites en lui infligeant 12 heures de moto d’affilé lors d’une caniculaire traversée de la France. Que nenni. Moi qui m’attendais à me retirer un morceau de peau collé au fond du fute par la chaleur, j’ai voyagé aussi confortablement qu’en jean Levis. Voir plus, parce qu’il est taillé pour la bécane, lui. Donc n’en déplaise aux aficionados du short, on peut rouler maxi équipé sans fondre.

Mais rassure toi, j’y ai trouvé un défaut qui va faire bondir les maniaques : il est salissant comme c’est pas possible. Et pourtant, j’ai testé le modèle « carbone » (gris foncé quoi). Toutes les bestioles que tu zigouilles en route se retrouvent exposées sur tes genoux comme un tarin au milieu de la figure. Je pense que c’est lié à sa matière moins rugueuse qu’un jean. Et mine de rien, le denim cache bien la misère contrairement à une couleur unie.

Doublure kevcor_Esquad cargo

Conclusion :

Alors à qui je conseille cet Esquad Cargo ? Ben tout d’abord au mec qui comme moi va bosser à moto. Il passera parfaitement inaperçu au taf (à moins que tu bosses en costard) et surtout ne t’encombrera pas. C’est aussi un très bon produit pour le routard cherchant un pantalon cosy et secure pour de longues heures de selle. Il lui faudra par contre embarquer un pantalon de pluie dans le top case : le cargo prend l’eau (je ne pouvais pas ne pas la faire). Enfin, je le déconseille au type qui vit dans des marais infestés de moustiques (genre la Camargue) car il va passer son temps à la laverie.

Non, je n’ai pas dit d’aller à la plage en short. Pas de sur-interprétation.

Quentin ou Cigalou pour les intimes est un motard passionné qui roule en Suzuki V-Storm 1000. Sa passion lui vient de son père déjà motard. Originaire du chud, il a été prof d'histoire dans le 93 et il nous a lâché pour aller enseigner au vert en Ardèche. Il nous fait vivre son quotidien de motard sur son Blog qui est devenu au fil du temps un véritable webzine communautaire. Découvrez ses textes pleins d'humour sur Viedemotard
Bitnami