Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Équipements et voyages à moto

Les équipements moto pour partir à l’aventure

Tu es pris de pulsions de grands espaces ? Into the Wild  tourne en boucle sur ton écran de télé ? La nuit tu rêves de cartes IGN pas encore dépliées ? Ne t’inquiète pas, tout va bien, tu es juste atteint du célèbre syndrome du « motardus voyagus ». La sensation de liberté unique que procure une moto – quelle qu’elle soit – ne tarde jamais en général à réveiller l’explorateur, le conquistador, que dis-je, l’aventurier qui sommeille en chacun de nous. Et c’est tant mieux !

Alors attention, si Indiana Jones est capable de faire à peu prêt tout simplement équipé de son chapeau et de son fouet, nous dans notre bête banalité ben il nous faut un minimum de matos pour que l’aventure ne tourne pas au film catastrophe.

L'aventurier  à moto c'est toi

 Ne pas avoir tout prévu mais être prêt à tout

Si moi-même je suis plus un baroudeur qu’un grand voyageur j’ai le plaisir de pas mal côtoyer certains d’entre-eux et par chance pour vous, je ne suis pas sourd.

La première et principale règle à retenir si tu veux partir affronter des milliers de kilomètres à moto au lieu de prendre l’avion comme tout le monde, c’est que tu auras beau apporter trois magasins moto dans tes valises, il te manquera toujours un truc, il y aura toujours un imprévu. C’est pour ça d’ailleurs que ça s’appelle « partir à l’aventure » et pas « aller au bistrot ». Donc relax.

En revanche – sur les équipements moto en tout cas – il faudra aller chercher la polyvalence le plus loin possible. Tu sais, ce fameux équipement bon partout et mauvais nulle part. La POLYVALENCE je le répète et le martèle va donc être ton premier critère de sélection.

Le second sera la durabilité. Hors de question que ta veste se déchire à ton premier gaufrage si tu es parti pour t’en prendre une tous les jours pendant 6 mois.

Enfin, le dernier point, très important aussi mais plus subjectif en fonction du ressenti de chacun, c’est le confort. Bah oui, traverser le Sahara en combarde de piste, je ne vais pas te mentir, ça va coller au niveau des roustons.

 Pour le casque moto typé trail aventure, la très récente gamme des « crossover », hyper-modulables semble la plus adéquate à un usage mixte route et piste de terre (ou pire). Et puis on ne va pas se leurrer, ça ne vaut pas le chapeau d’Indiana mais on s’en approche vachement niveau look de la mort qui tue.

Niveau tenue, en haut comme en bas, quasi toutes les marques déclinent des gammes « Adventure ». Ben en général, elles portent bien leur nom. Après, c’est une question de budget et des fonctionnalités auxquelles tu auras droit en fonction de ta cagnotte. Il va s’en dire que l’imperméabilité (pour l’hiver) associée à un système de grandes ventilations (pour l’été) me semble indispensable sur cette gamme sensée incarner la polyvalence absolue. Des boîtes comme Klim ou Revit ont poussé très loin le concept, c’est limite si tu n’as pas le lave-vaisselle intégré dans la poche dorsale. Bien sûr, l’excellence à un prix.

Pour les petons, il y a plusieurs écoles. Ceux qui partent du principe qu’ils ne rouleront quasi que sur route peuvent opter pour des bottes « touring », chaudes et imperméables. Pour les fous-fous qui veulent aller flirter avec la bouillasse il faudra trouver le juste milieu entre la rigidité et l’absence d’imperméabilité d’une botte de cross et le confort d’un modèle routier. Heureusement, avec la « mode » du trail, de plus en plus de marques sortent désormais des gammes « Adventure » correspondant assez bien à cette philosophie de polyvalence.

Si tu veux te faire une idée des équipements moto existants pour les « aventuriers » du bitume comme des chemins, n’hésitez pas à faire un petit tour dans la boutique trail / aventure d’Ixtem-Moto. C’est juste pour le plaisir des yeux :)

L’aventure commence… au coin de sa rue

Justement, quand on parle de « mode », je tenais à faire un petit point car on entend beaucoup de débilités dès que l’on parle « d’aventure ». La tendance est de vous vendre le « package » : la 1200 GS Adventure et la full tenue Adventure qui coûtent deux bras et une jambe. Si tu n’as pas tout ça, ben t’es pas un aventurier ? Sérieux ? Attends, mais qu’est-ce que l’aventure ? L’aventure c’est partir, c’est rouler, c’est voyager, c’est découvrir de nouveaux paysages et de nouvelles personnes, c’est une philosophie  mais en aucun cas c’est un dress code ou un discours marketing. Oui ce n’est pas bankable ce que je dis mais ici on parle vrai et sans chichis. On parle motard.

Partir à l'aventure moto

Si tu pars pour un trip de plusieurs mois et sur tous types de terrains bien sûr que là il te faut la totale. C’est pour ça que ces équipements moto très haut de gamme ont été conçus. Et ils y excellent. Ils résisteront à toutes les conditions extrêmes et te seront de véritables alliés dans les moments de galère.

Si comme moi tu es du genre plus petit joueur et te contente de plusieurs jours de trip, tu n’es pas forcé d’avoir le machin qui résiste à des températures de -50°C. Il existe de très bons équipements moto « milieu de gamme » qui seront amplement suffisants. Perso, je juge ma tenue Bering Rando tout a fait suffisante pour mes trips hivernaux comme estivaux en France. De même, si tu ne vas pas sur les pistes de terres, un casque moto intégral reste tout de même plus confortable à porter qu’un crossover sur route. Et au contraire si tu vas essentiellement bouffer de la caillasse, équipe toi plus comme un enduriste (gilet pare-pierre, masque, bottes de cross, etc.) Bref, tu m’as compris.

L’aventure à moto ce n’est pas forcément faire un tour du monde, c’est une façon de pratiquer sa passion. Ne laisse personne te dicter ce qui est de l’aventure et ce qui ne n’en est pas. Les équipements Adventure – que j’affectionne au point de ne rouler plus qu’avec ça – sont d’excellents outils qui te rendront la vie plus facile (même au quotidien d’ailleurs). Mais ce ne sont que des outils. L’aventurier, c’est toi. Seulement toi.  

Partir à l'aventure moto coucher de soleil

Quentin ou Cigalou pour les intimes est un motard passionné qui roule en Suzuki V-Storm 1000. Sa passion lui vient de son père déjà motard. Originaire du chud, il a été prof d'histoire dans le 93 et il nous a lâché pour aller enseigner au vert en Ardèche. Il nous fait vivre son quotidien de motard sur son Blog qui est devenu au fil du temps un véritable webzine communautaire. Découvrez ses textes pleins d'humour sur Viedemotard
Bitnami